biographie pour rire

Née à Alger au coeur de la révolution, elle gardera longtemps un traumatisme para-utérin d'un contexte natal violent et désoeuvré, puis d'une enfance ballotée de village en village du Sud-Ouest de la France entre murs gris de bonnes soeurs et moquettes murales de HLM bruyants où "sport dimanche" à la télévision achèvera de modeler son caractère: Elle sera féministe, écologiste, pacifiste à tendance léthargique.

ELIANTHA DE LA TOME BONNAFU ou pour les intimes NATADORI

Après avoir poursuivi ses études, sans jamais vraiment les rattraper, à Paris et Washington, elle part chercher l'aventure en Afrique où elle rejoint celui qui sera son futur mentor, Lechim N'FOFAL, où elle devient la célèbre Madame Redoute sillonnant les quartiers à risque de Libreville (alias ELF city) à bord d'un J7 improbable.

De retour à Paris, après avoir frôlé la prison gabonnaise, ce sont les vaches maigres dans une chambre de bonne, WC dans le couloir et douche insalubre- mais dans le 16ème pour le standing- qu'elle partage avec son chat, son perroquet et son futur mari, qui, pour subvenir aux besoins du couple, se lance dans le marketing mais sans l'avouer à sa mère qui le croit guitariste dans un bordel. Dès lors, libérée des contraintes matérielles mais pas de ses angoisses existencielles, Eliantha de la Tomme Bonnaffu ( Natadori pour les intimes)- pseudo anagrammatique de Nathalie Laffon de Beaumont- se dédit à la création, d'enfants tout d'abord, qui pour certains restent ses plus belles oeuvres, et entame une longue et coûteuse recherche sur elle-même qui va l'amener de psys correcteurs corigides ou cocasses en prophètes Maharadji Indo-parisiano douteux, jusqu'à l'art thérapie bayonnaise, en passant par les temples bouddhistes du Périgord Noir; mais sans jamais se démunir de sa philosophie profonde: " Fais de ta vie un rêve et évite que ce soit un cauchemar"......

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site