p1050972-2.jpgL'ABSANGSUE

Encore elle
Toujours elle
Il part, elle revient
Il revient, elle repart

Elle ôte la saveur la couleur l'odeur
Elle ôte l'envie le vit la vie
Sans elle point de pensée
Avec elle mauvaises pensées

Elle toujours elle
    Sans début ni fin
    Sans crier ni gare
    Au ventre à la gorge au cœur

Elle est une faim de lui
   Elle donne la fin de tout
   L'Alpha l'Omega
   Et même l'Infini

Elle creuse évide extirpe
   Engouffre et rejette
   C’est une mère vorace et cruelle
   Qui m'ôte le sang
   Qui vide mon sens

 

                                                                              Nataôri  119

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site