Shéhérazade décapitée

 

Shéhérazade décapitée

 

20 ans après

Le cruel est toujours là

Elle a toujours sa tête sur ses épaules

Mais dans quel état mon dieu!

 

Il aurait mieux value qu'elle ait moins d'imagination...

 

Ses nuits blanches en sont vraiment

Le cruel au loin

Pour 7 fois (pas mille!!!!)

 

Elle raconte ses larmes 

Ô cœur

Ô creux de sa main 

 

Ses regrets palpitent

Ô pouls

Ô tempes

 

La nuit blanche est noire

La pâleur du jour chasse ses fantômes inutiles

 

Elle regrette son génie

 

N’a-t-il jamais exhaussé ses vœux?

Quels étaient-ils?

 

Certes sa tête est encore là

Mais vide

La mémoire décapitée

Tant mieux

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site