Mère

Je suis ta mère

Mes abysses sont sidérales

Elles contiennent mon sang

ma chair mes os

 

Tourne et tourne et tourne

Tourbillon de jeunesse et d'insouciance

Fait  voler les éclats

Libère toi

Libère moi

Et le ciel et la terre

 

On a tout dit

Mais rien ne change

La lance reste plantée

 

 

Où es-tu ?

Qui es-tu ?

Un coup, un vide,  une absence ?!

Une ouverture, une déchirure ?!

Qui es-tu ?Ma douleur que j'aime.

Ma souffrance que je désire.

Ma mère, mon fils

Ma violence

Mon lien

Emmêlés à l'infini

Ligotés fagotés

Lachez moi !

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site